Nos partenaires 2022

NOS PARTENAIRES FINANCEURS

Ils soutiennent Numérique En Commun[s], partagent leurs expériences et leurs dispositifs, et s’engagent pour développer de nouveaux partenariats en faveur d’un numérique toujours plus ouvert et inclusif :

Logo de la MAIF
MAIF est partenaire depuis sa création de Numérique en Commun[s], partageant les enjeux d’un numérique éthique, d’intérêt général au service du bien commun.
Dans le cadre de son statut d’entreprise à mission, adopté en 2020, MAIF, premier assureur du secteur associatif rassemblant plus de 3 millions de sociétaires, veille à avoir un impact positif.
L’objectif de cette mutuelle ? Défendre un numérique au service du mieux commun, qui agisse concrètement pour une économie responsable, la transition écologique, les solidarités, l’éducation et la prévention des risques.
MAIF déploie, depuis 2015, son dispositif Mes Datas et Moi pour sensibiliser le grand public et les sociétaires aux enjeux du numérique et les aider à en maîtriser les règles et les enjeux. En parallèle, le Numérique Tour fédéré par MAIF souhaite rendre le numérique accessible à tous. Carrefour de rencontres numériques, associant des partenaires du numérique inclusif, ce dispositif va à la rencontre des publics éloignés, partout en France afin de les sensibiliser aux enjeux d’internet et de leur permettre d’identifier les ressources de leur territoire.

Dominique Mahé
Président du groupe MAIF
-

La Poste, devenue « entreprise à mission », s’engage à promouvoir un numérique éthique, frugal et inclusif : la lutte contre l’illectronisme est au cœur de ses engagements sociétaux. Présente dans tous les territoires, La Poste conduit de nombreuses actions en lien avec ses partenaires pour détecter, orienter, accompagner, former, équiper et faciliter l’accès au numérique des citoyen·ne·s : 400 000 personnes en ont bénéficié en 2021. La Poste accompagne la dynamique lancée par le Gouvernement en contribuant activement au dispositif des CnFS, déployant ainsi 100 conseillers et conseillères numériques France services dans 57 départements dès le début de l’année 2022. Ils et elles interviendront au sein d’un réseau de 400 bureaux de poste situés dans des territoires particulièrement touchés par l’illectronisme, quartiers prioritaires de la ville et zones rurales. Le Groupe La Poste est partenaire de Numérique en Commun[s] depuis sa création en 2018 et partage ses valeurs en agissant activement pour réduire la fracture numérique en France.

PASCAL CAYE
Directeur délégué à l’économie sociale et solidaire et aux dynamiques des territoires
-

Partenaire depuis la création de Numérique en commun[s], la Banque des Territoires développe un plan d’actions pour rendre les territoires plus inclusifs, plus connectés, plus attractifs et plus durables.
L’identification et la mise en réseau de celles et ceux qui agissent pour la médiation numérique avec le financement des Hubs territoriaux pour un numérique inclusif ;
La construction et le soutien aux politiques publiques inclusives avec le réseau France services, les Étapes numériques avec La Poste ou les investissements de la Banque des Territoires dans #APTIC ;
L’accompagnement des aidants et des citoyens vers un usage du numérique plus connecté et plus éthique en opérant pour le compte de l’État, en collaboration avec l’ANCT, pour le déploiement des Conseillers numériques France services ;
La diffusion et la valorisation d’initiatives en faveur de l’inclusion numérique pour accompagner les Français et Françaises éloigné.e.s du numérique : accessibilité aux services de télémédecine, d’éducation ou soutien à la digitalisation des petites entreprises.

Nicolas Turcat
Éducation, inclusion et service aux publics, Direction de l’investissement.
-

NOS PARTENAIRES DU TERRITOIRE

C’est avec eux, acteurs engagés pour et dans le territoire que nous construisons cette nouvelle édition :

Les Assembleurs est une SCIC ayant pour mission d’accompagner, former et animer une dynamique collective pour un numérique inclusif et créatif en Hauts-de-France. Ils participent à la dynamique des hubs numériques inclusifs, dont le rôle est de structurer les écosystèmes de médiation numérique sur les territoires. En 2022, les Assembleurs, ce sont des formations pour les aidants et les médiateurs, des rencontres entre acteurs de l’inclusion numérique, l’accompagnement des collectivités sur le déploiement de 300 000 Pass Numériques, et des projets sectoriels autour de l’éducation, des TPE ou encore de la lutte contre la pauvreté. Leur projet s’est développé depuis fin 2019 au sein du collectif POP. L’équipe compte plus de 10 collaborateurs et prévoit de doubler les effectifs d’ici fin 2023. Les Assembleurs ont organisé un NEC local en 2021 et co-construisent le projet NEC dans cette édition 2022.
  Pour offrir aux habitants, aux entreprises et aux territoires un accès à tous les usages du numérique, la Région Hauts-de-France a conduit une politique d'investissement massive pour devenir aujourd'hui la deuxième région la plus fibrée de France. Elle garantit ainsi au plus grand nombre les conditions d’accès aux services publics, à l’e-santé, à l’éducation, au développement économique ou à la culture. La question des usages du numérique est aujourd’hui au cœur des politiques régionales : formation aux métiers du numérique, mais aussi au numérique dans les métiers, accompagnement des artisans et commerçants dans leur transition digitale, développement de la cyber sécurité, mobilisation des fonds européens en soutien aux projets structurants d’inclusion numérique, mise en place d’un indice régional de fragilité numérique, déploiement des pass numériques... Plus que jamais, la Région est aux côtés des territoires, des entreprises et des habitants pour les accompagner et contribuer à la réussite de leur transition numérique.
Avec 1, 473 million d’habitants, le Pas-de-Calais est le 8ème département le plus peuplé de l’hexagone. Fort de ses 890 communes, c’est un territoire à la fois urbain, mais aussi très rural, contrairement aux idées reçues. L’un des principaux enjeux est de garantir l’équité entre ces territoires. C’est cette mission que le Conseil départemental du Pas-de-mène chaque jour au plus proche des habitants du département. Du bassin minier au littoral, en passant par les campagnes du haut-pays et de l’Audomarois, le Pas-de-Calais s’est forgé dans la diversité et le labeur. Autant de valeurs que le Département porte au quotidien à travers ses politiques départementales. L’année 2022 est marquée par une vaste consultation des habitants et des partenaires pour définir le projet de mandat 2022-2027. L’objectif est de définir le Pas-de-Calais d’aujourd’hui et de demain, en s’attachant à proposer toujours plus de dispositifs et d’actions de solidarité entre les territoires, entre chacune et chacun d’entre nous des plus jeunes à nos aînés, tout en valorisant et en accompagnant les réussites citoyennes. L’environnement, la jeunesse et le lien social seront les 3 piliers de cette ambition partagée. Plus que jamais, le Conseil départemental s’attache à démontrer qu’il est la collectivité de la proximité, attachée à rendre plus équitable et plus juste chacune de ses politiques publiques.

Pôle d’excellence d’innovations culturelles, Louvre Lens Vallée se définit en partie comme un lieu ouvert aux expérimentations et à la découverte des outils numériques dans le secteur des industries culturelles et créatives. Implanté dans une ancienne école primaire, le bâtiment LLV est un véritable terrain de jeu créatif pour entrepreneurs, étudiants, citoyens, créateurs, artistes, designers. Le bâtiment est équipé d’un Fablab appelé MuséoLab, espace de prototypage et de recherches composé d’un parc de machines facilitant l’innovation comme des imprimantes 3D, une brodeuse numérique ou encore une découpe laser. C’est aussi un espace de coworking gratuit et d’espaces locatifs à destination d’entreprises ou d’organismes de formation. 

Depuis 2019, LLV accueille également l’antenne lensoise de Pop School, dans le cadre de la Grande École du Numérique sur le territoire de la CALL. Une école proposant différentes formations gratuites aux métiers du web et de la communication digitale, accessibles aux personnes en reconversion. Elle met en avant des cursus tels que développeur d’applications mobiles, community manager, développeur web, ou encore technicien spécialisé dans la cybersécurité.

Pour bâtir et décliner ses politiques, la CALL, dont le territoire s’étend sur 240 km², s’appuie sur les 36 communes qui la constituent. Elles sont une composante essentielle de son action et siègent, à travers la représentation de leurs maires et de leurs conseillers au Conseil communautaire, présidé par Sylvain Robert. Les compétences de la CALL sont nombreuses et concernent notamment le développement économique, la valorisation des déchets, l’eau et l’assainissement, l’environnement, l’habitat, la mobilité, la culture, le sport, etc. Près de 245 000 habitants vivent dans cette agglomération à la situation géographique exceptionnelle, au cœur de la région Hauts-de-France et en relation directe avec la capitale. Connectée aux autoroutes A1 et A26, principales voies de circulation terrestres entre la France et l’Europe du Nord, la CALL bénéficie également d’une accessibilité ferroviaire remarquable, avec des allers et retours quotidiens Paris-Lens directs en TGV (1h10 minutes) et des Lens-Lille (40 à 50 minutes). En 2022, le budget de la CALL s’élève quant à lui à 284 millions d’euros et s’équilibre avec 145 millions d’euros dédiés au fonctionnement et 139 millions pour l’investissement.

NOS PARTENAIRES OPÉRATIONELS

Ils contribuent à la réussite de l’événement par la mise à disposition de moyens logistiques et humains :

La section Baccalauréat Professionnel des Métiers de l’Accueil a pour vocation de former nos élèves à l’accueil des clients ou des usagers dans différentes organisations. Parmi les nombreuses activités qui leur sont confiées en entreprise (accueil physique, accueil téléphonique…), l’accueil événementiel est le « must » de la formation : participer à des salons, manifestations diverses permet à nos élèves d’être confrontés à la réalité du terrain et ils aiment çà ! Participer au NEC 2022 à Lens va leur permettre de développer des compétences attendues dans leur futur métier. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que les élèves des Métiers de l’Accueil du Lycée Professionnel Robespierre de Lens contribueront au meilleur accueil possible sur le NEC 2022 au stade Bollaert Delelis.

 

Le Groupe Transdev, opérateur de mobilité, filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations, est présent dans 18 pays et transporte plus de 11 millions de passagers chaque jour grâce à des solutions fiables et innovantes au service du bien commun. En Région Hauts-de-France, Transdev Hauts-de-France est l’un des principaux acteurs du transport de voyageurs et compte 12 entités. Exploitant le réseau Tadao pour le compte d’Artois Mobilités, Transdev développe des solutions locales de mobilité et d’accompagnement à la mobilité pour faciliter le recours aux solutions de transport alternatives à la voiture. Tadao est le réseau de transport reliant les trois agglomérations du territoire Artois Gohelle grâce à une offre globale de mobilité. Tadao c’est plus de 11 millions de kilomètres parcourus chaque année, 11 millions de validations. Pionnier en France de la mobilité hydrogène, Tadao est aussi le premier réseau à intégrer l’Open-Payment permettant de faire de la carte de crédit une carte de transport. Notre métier, le transport de voyageurs, nous engage auprès des collectivités et des habitants afin d'offrir un service public de mobilité de qualité au quotidien. Il nous engage aussi à proposer des solutions de mobilité plus inclusives et plus accessibles, s’appuyant notamment sur des solutions digitales au service de cette mobilité. Nous menons des actions d’apprentissage à la mobilité en nous appuyant sur des solutions digitales pour lesquelles nous accompagnons les publics dans leur utilisation afin de lutter contre la fracture numérique, raison pour laquelle nous sommes aujourd’hui partenaires de Numérique En Commun[s].