Nos partenaires 2021

Les partenaires financeurs Les partenaires du territoire

NOS PARTENAIRES FINANCEURS

Ils soutiennent Numérique en Commun[s], partagent leurs expériences et leurs dispositifs, et s’engagent pour développer de nouveaux partenariats en faveur d’un numérique toujours plus ouvert et inclusif :

Logo de la MAIF
MAIF est partenaire depuis sa création de Numérique en Commun[s], partageant les enjeux d’un numérique éthique, d’intérêt général au service du bien commun.
Dans le cadre de son statut d’entreprise à mission, adopté en 2020, MAIF, premier assureur du secteur associatif rassemblant plus de 3 millions de sociétaires, veille à avoir un impact positif.
L’objectif de cette mutuelle ? Défendre un numérique au service du mieux commun, qui agisse concrètement pour une économie responsable, la transition écologique, les solidarités, l’éducation et la prévention des risques.
MAIF déploie, depuis 2015, son dispositif Mes Datas et Moi pour sensibiliser le grand public et les sociétaires aux enjeux du numérique et les aider à en maîtriser les règles et les enjeux. En parallèle, le Numérique Tour fédéré par MAIF souhaite rendre le numérique accessible à tous. Carrefour de rencontres numériques, associant des partenaires du numérique inclusif, ce dispositif va à la rencontre des publics éloignés, partout en France afin de les sensibiliser aux enjeux d’internet et de leur permettre d’identifier les ressources de leur territoire.

Dominique Mahé
Président du groupe MAIF
Logo de la MGEN
Le groupe MGEN, est la mutuelle des agent·e·s et personnels des fonctions publiques, mais aussi un acteur global de santé avec plus de 60 services de soins et d’accompagnement mutualistes. MGEN est pleinement consciente que l’inclusion numérique et le développement de communs sont les clés d’une société numérique solidaire et responsable et implique l’action combinée des acteurs publics, économiques et de la société civile pour agir concrètement sur les territoires. MGEN est particulièrement sensible à l’action portée de la MedNum et a choisi de devenir sociétaire de cette Société coopérative d’intérêt collectif pour coopérer avec l’ensemble des parties prenantes de la médiation numérique, en défendant l’économie sociale et solidaire. Animé par cette vision d’une société plus inclusive, le groupe MGEN s’engage dans une démarche participative, collaborative et démocratique en s’appuyant sur un numérique éthique et responsable permettant d’améliorer la qualité de vie de ses patients, résidents, adhérents et assurés sociaux. La démarche Numérique(s) et Humain(s), développée par la mutuelle et mise en ligne en 2021 est l’aboutissement de cet engagement.

Didier Quercioli
Délégué national chargé du numérique
-

La Poste, devenue « entreprise à mission », s’engage à promouvoir un numérique éthique, frugal et inclusif : la lutte contre l’illectronisme est au cœur de ses engagements sociétaux. Présente dans tous les territoires, La Poste conduit de nombreuses actions en lien avec ses partenaires pour détecter, orienter, accompagner, former, équiper et faciliter l’accès au numérique des citoyen·ne·s : 200 000 personnes en ont bénéficié en 2020. La Poste accompagne la dynamique lancée par le Gouvernement en contribuant activement au dispositif des CnFS, déployant ainsi 100 conseillers et conseillères numériques France services dans 57 départements dès le début de l’année 2022. Ils et elles interviendront au sein d’un réseau de 400 bureaux de poste situés dans des territoires particulièrement touchés par l’illectronisme, quartiers prioritaires de la ville et zones rurales. Le Groupe La Poste est partenaire de Numérique en Commun[s] depuis sa création en 2018 et partage ses valeurs en agissant activement pour réduire la fracture numérique en France.

PASCAL CAYE
Directeur délégué à l’économie sociale et solidaire et aux dynamiques des territoires
-

Partenaire depuis la création de Numérique en commun[s], la Banque des Territoires développe un plan d’actions pour rendre les territoires plus inclusifs, plus connectés, plus attractifs et plus durables.
L’identification et la mise en réseau de celles et ceux qui agissent pour la médiation numérique avec le financement des Hubs territoriaux pour un numérique inclusif ;
La construction et le soutien aux politiques publiques inclusives avec le réseau France services, les Étapes numériques avec La Poste ou les investissements de la Banque des Territoires dans #APTIC ;
L’accompagnement des aidants et des citoyens vers un usage du numérique plus connecté et plus éthique en opérant pour le compte de l’État, en collaboration avec l’ANCT, pour le déploiement des Conseillers numériques France services ;
La diffusion et la valorisation d’initiatives en faveur de l’inclusion numérique pour accompagner les Français et Françaises éloigné.e.s du numérique : accessibilité aux services de télémédecine, d’éducation ou soutien à la digitalisation des petites entreprises.

Nicolas Turcat
Éducation, inclusion et service aux publics, Direction de l’investissement.
-

NOS PARTENAIRES DU TERRITOIRE

Ils s’engagent pour et dans les territoires pour y rendre le numérique plus accessible, éthique et durable


à venir

Alors que l’inclusion numérique de tous et toutes est devenue la priorité sur les territoires, le Hub Territorial pour un numérique inclusif agit en Nouvelle-Aquitaine pour rassembler ses parties prenantes et proposer des solutions opérationnelles autour de 3 piliers : — Développement d’une animation territoriale, pour sensibiliser à l’inclusion numérique, être à l’écoute des territoires, et développer un réseau régional — Accompagnement des acteurs de terrain, des entreprises et collectivités afin d’accélérer les projets au service d’un numérique inclusif — Formation des professionnel.le.s, en particulier les acteurs sociaux, afin de les qualifier aux enjeux de l’inclusion numérique. La coopérative Hubik soutient et participe activement aux événements Numérique en Commun[s], en particulier à cette édition nationale en Sud Charente construite autour d’Explorations, de Regards Croisés et de Masterclass pour avancer ensemble. Évidemment, il s’agira de parler du numérique mais pour Hubik, l’humain et l’intelligence collective seront les vrais sujets à traiter.

Avec le « Pass Charente numérique », le Département s’engage à ce que chaque charentais·e acquière les compétences numériques indispensables pour accéder aux services publics et réaliser des démarches administratives, alors que la dématérialisation des démarches quotidiennes ne cessent de s’amplifier. En Charente, plus de 70 000 foyers sont encore éloignés des outils numériques et de leurs usages. Face à ce constat, la collectivité a souhaité s’inscrire dans le dispositif « Pass numérique » lancé par l’État en 2019. Tout d’abord initiée en direction des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA), l’action s’étend depuis la rentrée scolaire 2021 aux parents d’élèves des Collèges ou en Maison Familiale et Rurale. Ce dispositif est une réponse concrète pour offrir aux Charentais·es la possibilité de se former gratuitement aux outils informatiques. La lutte contre l’exclusion numérique et l’illectronisme est une priorité qui nous mobilise pour enrayer les fractures sociales et territoriales.

À l’heure du déploiement généralisé du très haut débit et de l’objectif de 100% de dématérialisation des démarches administratives, le numérique menace encore certaines populations et certains territoires. La Communauté de Communes Lavalette-Tude-Dronne n’échappe pas à cette accélération. Loin d’en faire une fatalité, la CCLTD s’attache à accompagner la diffusion d’un numérique plus responsable, en s’engageant vers une transition numérique porteuse de solidarités, de partage d’expériences et de coopérations. Par cette politique, elle fait de l’inclusion numérique un vecteur de développement local. Création d’une formation labellisée « Grande école du Numérique » à destination des demandeur·se·s d’emplois du territoire, développement de tiers-lieux, déploiement de CnFS sont autant d’illustrations de l’action publique locale pour les habitant·e·s. Les clés de réussite de cette politique : s’appuyer sur l’écosystème d’acteurs pour mener des actions de formation et de médiation numérique au plus près des publics.

L’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires, créée en janvier 2020, a pour mission de conseiller et de soutenir les collectivités territoriales et leurs groupements dans la conception, la définition et la mise en œuvre de leurs projets, notamment en faveur de l’accès au numérique.
En son sein, le Programme Société Numérique ambitionne de favoriser l’autonomie et la capacité de tous et toutes à saisir les opportunités du numérique en accompagnant notamment la transition numérique des territoires.
Pilote de la Stratégie nationale pour un numérique inclusif, il agit en particulier auprès des collectivités territoriales et des acteurs locaux pour structurer, outiller et accélérer des projets destinés à rendre la société plus innovante et inclusive.
Par le biais de Numérique en Commun[s], le programme Société Numérique propose aux professionnel·le·s de l’inclusion numérique et plus largement à l’ensemble des acteurs impactés de près ou de loin par l’évolution des usages numériques un cadre de réflexion propice au passage à l’action. Grâce à un événement national, nourri par des temps en ligne et des déclinaisons locales, NEC fédère une communauté grandissante d’acteurs, unis par le souhait de faire émerger un numérique d’intérêt général à la fois inclusif, éthique, durable, ouvert, accessible et souverain.
Le Programme Société Numérique agit pour structurer, outiller et accélérer des projets pour une société numérique innovante et inclusive avec : — Le développement d’un panel d’outils utiles aux collectivités locales et acteurs de la médiation numérique ; — L’animation d’un laboratoire qui recense et analyse les pratiques numériques des Français ; — L’élaboration collective de ressources et d’orientations nationales pour le développement des usages et des services numériques dans les territoires.

Depuis 2009, l’ENSC permet à tous et toutes d’accéder à un accompagnement numérique de proximité et de qualité, fait émerger des projets numériques innovants, facilite l’accès aux services en ligne et renforce la participation citoyenne afin de mieux vivre sur un territoire rural. Aujourd’hui, il forme les conseillers et conseillères numériques France Services et les aidants numériques dans le cadre d’Aidants Connect et gère un tiers-lieu fixe et mobile. Persuadé que l’accompagnement du numérique se pense en transversalité, l’ENSC a par ailleurs engagé de nombreux partenariats. Il participe ainsi aux travaux de la Fabrik, fédère les tiers-lieux du Sud Charente, accompagne le Département de la Charente dans la structuration d’Espaces de Médiation Numérique au plus près des habitants et participe aux différents travaux de la MedNum, la coopérative nationale des acteurs de la médiation numérique. L’Espace Numérique Sud Charente a rejoint la dynamique Numérique en Commun[s], avec un NEC local en 2021 et s’associe à ce rendez-vous national pour se former, apprendre des autres, partager ses savoir-faire et rencontrer la communauté.

Le Château de la Mercerie est situé dans la commune de Magnac-Lavalette-Villars en Charente. Agrandi au XXe siècle dans un style classique Renaissance italienne mais jamais achevé, il est surnommé le Versailles charentais. 250 bénévoles ainsi que 25 personnes issues d’un chantier d’insertion sont dédiés à la restauration du château, et sont également en charge de l’accueil des publics et de la mise en œuvre des événements au sein du lieu.