Numérique en Commun[s] pour les élu.e.s

MASTERCLASS INCLUSION NUMERIQUE - LE 16/11/20

La crise sanitaire a démontré à quel point le numérique détermine le quotidien des Français : la transformation numérique de notre société s’accélère, illustrant le formidable potentiel du numérique en matière d’accès à l’emploi, à la santé, à l’éducation, à la culture. Mais un trop grand nombre de citoyens ne profitent pas de ces opportunités. Pire, le numérique peut aggraver les inégalités. Accès aux services publics dématérialisés, école à la maison, télétravail, fausses informations : autant d’enjeux qui nous enjoignent à lutter contre l’illectronisme et à développer une culture numérique citoyenne et critique.

Il est donc plus que jamais indispensable de “faire société” en faisant émerger collectivement et durablement un numérique d’intérêt général sur l’ensemble des territoires.

C’est dans ce contexte inédit que nous vous convions à un temps d’échanges exclusivement dédié aux élus le 16 novembre de 14h à 17h30 dans le cadre de Numérique en Commun[s]. Le format sera volontairement ouvert et participatif pour permettre à chacun de partager des initiatives, retours d’expérience, outils concrets.

LE PROGRAMME DE LA SESSION

La session sera proposée entièrement en ligne. La participation à distance sera facilitée par une animation sur-mesure.

  • 17h – Conclusion et échange ouvert avec Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la transition numérique et des communications électroniques

Pendant la masterclass sera diffusé en avant-première un épisode de la saison 2 d’Hyperliens – “Le monde d’après est déjà là”.

Inscrivez vous en ligne

  • Vous souhaitez participer à cette session dédiée aux élu.e.s – en ligne ou en présentiel – le 16 novembre 2020 ?
  • Vous souhaitez avoir accès aux 9 parcours et recevoir des identifiants pour vous connecter ?
  • Vous souhaitez ne rien manquer des futures (et nombreuses) actualités?(Pour infos, par défaut, on vous inscrit aussi pour le grand live du 17/11/20 et pour les parcours en ligne. Formulez votre désaccord dans les commentaires, si cela ne vous convient pas…)