À propos de NEC

À l’initiative de l’ANCT et de la MedNum, Numérique En Commun[s] est la démarche qui permet de construire un numérique d’intérêt général : ouvert, inclusif, accessible, durable, souverain et éthique.

Aujourd’hui, chacun et chacune doit pouvoir trouver sa juste place dans les propositions offertes par le programme de NEC :

Les nouveaux acteurs comme les acteurs historiques du numérique d’intérêt général, les “expert·e·s” comme les débutant·e·s. On ne se projette pas de la même manière si l’on a besoin de s’acculturer aux thématiques, de s’outiller sur un sujet particulier, de découvrir l’écosystème et ses acteurs, de rencontrer la communauté ou si l’on souhaite activement contribuer à la création d’outils.

NEC rassemble une communauté ouverte et inclusive afin que le numérique d’intérêt général se concrétise pour tous et toutes. Plusieurs temps permettent de mobiliser la communauté, de produire une culture commune, d’outiller les professionnel·le·s et de les accompagner concrètement dans leurs missions de terrain :

➔ Un grand événement annuel

Des NEC Locaux

Des ressources partagées

➔ Des ateliers de co-construction

Les engagements des organisateurs de Numérique En Commun[s]

NEC est un projet d’intérêt général et a vocation à fédérer de larges communautés d’acteurs réunis par des valeurs communes. C’est un projet ouvert, tout acteur volontaire pouvant organiser son propre NEC.

Pour garantir que ces événements NEC, dans toute leur diversité, s’inscrivent dans un objectif d’intérêt général, les organisateur·rices s’engagent à respecter des principes fondateurs.

Pour chacun de ces engagements, l’équipe de NEC est source de proposition et met à disposition des outils, des conseils, etc.

ENGAGEMENT N°1

Agir pour l’émergence d’un numérique d’intérêt général

Un événement Numérique En Commun[s] doit avoir pour objectif de contribuer à l’émergence collective d’un numérique d’intérêt général : inclusif, ouvert, accessible, éthique, durable, souverain et au service des citoyens.

ENGAGEMENT N°2

Organiser des événements ouverts, gratuits

Les événements NEC sont ouverts à toutes et tous. Ils sont gratuits. Les organisateur.rice.s sont garants du respect de principes d’ouverture et d’écoute, de tolérance et de bienveillance pendant les échanges.

ENGAGEMENT N°3

Agir pour la diversité des intervenant.e.s et des publics

La programmation d’un NEC doit tendre vers la parité. Aucun panel exclusivement composé d’hommes ne peut être organisé. Des mesures sont prises pour favoriser la participation de publics divers, notamment ceux qui ne sont pas déjà actifs au sein de la communauté NEC et auraient un intérêt à participer et/ou bénéficier des outils proposés.

Quelques ressources pour s’inspirer : Open Source Diversity pour découvrir des outils, Les Expertes pour identifier des femmes expertes sur le numérique (et pas que).

ENGAGEMENT N°4

Diffuser les productions sous des licences libres et ouvertes

L’ensemble des ressources produites dans le cadre d’un NEC est mis à disposition sous des licences libres et ouvertes afin de faciliter son utilisation et son adaptation par chacun.

Selon les cas, la Licence Ouverte 2.0 ou la licence CC BY 4.0 FR ou CC BY-SA 4.0 FR peuvent être utilisées.

ENGAGEMENT N°5

Prioriser l’utilisation d’outils numériques éthiques

Les organisateur.rice.s d’un NEC local choisissent, en priorité et autant que possible, d’utiliser des outils numériques libres et/ou éthiques pour l’organisation de leur événement. Pour les visio-conférences, une instance Big Blue Button est mise à disposition.

ENGAGEMENT N°6

Eco-responsabilité

Autant que possible, les événements NEC s’engagent à limiter leur impact environnemental, aussi bien en ligne qu’en présentiel.

Le Programme Société Numérique de l’ANCT – Agence Nationale de la Cohésion des Territoires, œuvre en faveur d’un numérique d’intérêt général en offrant à tous et toutes les clés d’appropriation du numérique. Cette démarche se matérialise notamment grâce au Label Numérique En Commun[s].

 

Un évènement porté par :

L’ANCT – Agence Nationale de la Cohésion des Territoires, créée en janvier 2020, a pour mission de conseiller et de soutenir les collectivités territoriales et leurs groupements dans la conception, la définition et la mise en œuvre de leurs projets, notamment en faveur de l’accès au numérique.

En son sein, le Programme Société Numérique ambitionne de développer la capacité de tous et toutes à se saisir des opportunités du numérique en accompagnant notamment la transition numérique des territoires. Pilote de la stratégie nationale pour un numérique inclusif, il agit en particulier auprès des collectivités territoriales et des acteurs et actrices du territoire pour structurer, outiller et accélérer des projets pour une société innovante et inclusive.

Avec Numérique En Commun[s], le Programme Société Numérique propose un cadre de réflexion propice au passage à l’action. Grâce à un événement national, nourri par des temps en ligne et des déclinaisons locales, NEC fédère une communauté grandissante d’acteurs et actrices unie par le souhait de faire émerger un numérique d’intérêt général à la fois inclusif, éthique, durable, ouvert, accessible et souverain.

Depuis 2017, la MedNum développe des solutions pour l’inclusion numérique et s’appuie sur trois missions :

→ Structurer l’écosystème de la médiation numérique ;

→ Accompagner les organisations publiques et privées face au défi de la transition numérique ;

→ Développer des dispositifs innovants en faveur de l’inclusion numérique et de la médiation numérique.

La MedNum a choisi de s’associer au Programme Société Numérique pour porter Numérique En commun[s] :

→ Parce que NEC est aujourd’hui l’espace où la médiation numérique se retrouve, allant à la rencontre des professionnels et professionnelles des autres secteurs ;

→ Parce que NEC est le moment où l’on construit des projets ensemble ;

→ Parce que NEC est une démarche qui permet aux organisations de contribuer à la construction d’un savoir et d’outils communs.

Un événement mis en oeuvre par Futur Composé, une filiale de l’association Fréquence Écoles.

Et soutenu par :